Les avantages fiscaux du contrat d’assurance-vie après l’âge de 70 ans

MARGAUX 28/01/2020

Tout usager de l’assurance-vie est conscient des avantages qui y sont liés. Parmi tous les avantages, celui le plus apprécié est l’avantage fiscal. Grâce à cet avantage, beaucoup d’opérations se font aisément notamment celles de la succession. Le bénéfice de ses avantages se note dès l’ouverture d’un contrat d’assurance-vie. Néanmoins, de nouvelles mesures rendent le contrat d’assurance-vie plus avantageux après l’âge de 70 ans. D’abord il sera fait un rappel des avantages fiscaux ayant cours pour les cotisations avant l’âge de 70 ans. Puis il sera abordé les avantages fiscaux du contrat d’assurance après 70 ans.

Quelles sont les avantages fiscaux actuels du contrat d’assurance-vie

A ce jour tous les contrats ouverts avant l’âge de 70 ans offrent de nombreux avantages fiscaux. En effet, il est mis à profit du bénéficiaire un abattement de 152.500 euros sur la valeur de rachat du contrat d’assurance-vie. Le montant de la somme restante subit une taxation de 20% jusqu’à hauteur de 852.500 euros. Au-delà de ce montant, la taxe appliquée est d’un taux de 31,25%. Dès l’âge de 70 ans, toutes les cotisations versées sont traitées de manière différente. En effet, ces cotisations sont considérées comme des droits de successions. Ainsi donc, le taux d’imposition subit une hausse et approche le taux de 60%. Cependant, après l’âge de 70 ans, des dispositions permettent à ce que la fiscalité de l’assurance-vie soit avantageuse.

Quelles sont les avantages fiscaux du contrat d’assurance-vie après l’âge de 70 ans

La souscription d’un contrat assurance vie allianz au-delà de 70 ans présente deux avantages à savoir : un abattement de 30.500 euros et une exonération complète des gains obtenus sur les versements. En effet, Après l’âge de 70 ans, les avantages fiscaux se sentent sur la durée. Cela voudra dire que si le souscripteur vit longtemps, son capital s’accroîtra considérablement. Cela est dû au fait qu’après l’âge de 70 ans tous les intérêts générés par le capital placé sont exonérés de taxe d’impôt. Comme exemple un homme de 85 ans, ayant souscrit à une assurance-vie à l’âge de 70 ans, aurait 15 ans d’intérêts exonérés d’impôts. Quant au second avantage, il offre un abattement de 30.500 euros aux bénéficiaires. Cela signifie que pour calculé l’impôt devant frappé le capital, on devra en retiré 30.500 euros. Les avantages d’une assurance-vie après 70 ans d’âge sont susceptibles de s’augmenter si l’on sait s’y prendre.

Astuce pour des avantages complémentaires

L’astuce recommandée pour avoir plus d’avantages est l’ouverture d’un second contrat d’assurance-vie. Cela permettra d’augmenter plus rapidement le capital car il ne sera pas soumis au régime du droit de succession. Cela permettra aussi de prendre en compte plus de bénéficiaires donc d’avoir des abattements particuliers.

About the Author

Laisser un commentaire